Je ne sais pas si vous êtes comme moi, je me tiens informé des nouvelles techniques de chauffage et des anciennes techniques remises au goût du jour par la technologie actuelle.

Depuis quelques années et au grand dam de mon épouse, je m'intéresse au chauffage par biomasse (dégagement de gaz) qui chauffe ensuite par brûlage l'air ou l'eau qui circule dans votre logement. Comme vous cous en douter, j'ai été tenu, sous peine de représailles farouches, de m'en tenir à la théorie.

Dons, faute de gaz, je m'intéresse au puit canadien et à la VMC double flux.

A en lire tous les blocs de bricoleurs géniaux ou les sites de fournisseurs et de poseurs, c'est une révolution écologique que nous vivons en utilisant ce mode de préchauffage et de recyclage de l'air vicié.

Allez, je vais forcer ma nature : Pourquoi ce système n'est-il pas mis en oeuvre de façon systématique dans toute nouvelle construction ? 

 

J'arrête d'être pessimiste et me replonge dans ma réflexion. Pour une maison, un kit "puit canadien" coûte 1.200 à 1.800 euros. Il faut ensuite le raccorder au système de ventilation de la maison et brancher votre VMC double flux.