Articles

Chauffage responsable

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, je me tiens informé des nouvelles techniques de chauffage et des anciennes techniques remises au goût du jour par la technologie actuelle.

Depuis quelques années et au grand dam de mon épouse, je m'intéresse au chauffage par biomasse (dégagement de gaz) qui chauffe ensuite par brûlage l'air ou l'eau qui circule dans votre logement. Comme vous cous en douter, j'ai été tenu, sous peine de représailles farouches, de m'en tenir à la théorie.

Dons, faute de gaz, je m'intéresse au puit canadien et à la VMC double flux.

A en lire tous les blocs de bricoleurs géniaux ou les sites de fournisseurs et de poseurs, c'est une révolution écologique que nous vivons en utilisant ce mode de préchauffage et de recyclage de l'air vicié.

Allez, je vais forcer ma nature : Pourquoi ce système n'est-il pas mis en oeuvre de façon systématique dans toute nouvelle construction ? 

 

J'arrête d'être pessimiste et me replonge dans ma réflexion. Pour une maison, un kit "puit canadien" coûte 1.200 à 1.800 euros. Il faut ensuite le raccorder au système de ventilation de la maison et brancher votre VMC double flux.


Que faire maintenant ?

Continuons de réfléchir !

Aujourd'hui, comment modifier nos habitudes qu'elles soient alimentaires ou autres ?

Nous pouvons nous appuyer sur des experts, sans parler de professionnels, mot qui pourrait avoir une connotation mercantile dans ce contexte.

D'où proviennent nos experts ?

Du monde associatif et ou de la société civile : à priori, nous pouvons avoir confiance lorsque nous avons décrypté le fond du message et les liens internes et externes,

du monde professionnel ou financier : à priori et à fortiori, je vous dirais de faire attention. Pour moi aucune confiance dans les suppôts de "Mon satan" et de la malbouffe. Pas de répît pour les accros à l'oseille et au blé qui veulent nous faire avaler du sucre et de la chimie pour mieux nous soigner ensuite avec encore plus de chimie.


Manger sain, manger bio

Manger sain, manger bio : Quelle drôle d'idée !

Quels sont les avantages comparés de la qualité de la nourriture ?

La valeur énergétique : C'est une évidence que la nourriture élaborée est plus énergétique que la nourriture simple issue directement de végétaux ou d'animaux. A quantité égale, l'apport est plus important pour la nourriture élaborée.

Creusons tout de même la question.

Si vous prenez des mets élaborés pour la masse et distribués en grande surface, vous aurez la surprise de constater que derrière l'apparence du bon (ou beau, de toute façon appétissant ou plutôt appétant) se cache un ersatz de nourriture rempli de produits de substitution destinés à vous rendre accro à cette nourriture, à combler les manques gustatifs et énergétiques du produit.

Quelles conséquences ? Pour le producteur, un produit moins cher et plus facile à produire en masse, des consommateurs captifs. Pour le consommateur, c'est tout autre chose, des problèmes de digestion, une prise de poids, une santé qui décline à court et long terme.

Alors que faire ?

Eviter les sucres transformés (blancs), eviter la nourriture transformée et la junk food, éviter les sodas (tous types de boissons d'orgine US) en général.

Favoriser les fruits et légumes crus cultivés sans pesticides ni engrais chimiques, adopter une logique alimentaire équilibrée et avoir une activité physique régulière.